Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retrouvez le compte-rendu de la Négociation Annuelle Obligatoire chez Carrefour Hypers.

Le 8 février, suivez la NAO en direct

Le 8 février 2017, à partir de 14h, retrouvez le compte-rendu de la Négociation Annuelle Obligatoire chez Carrefour Hypers.


La délégation FO Carrefour pour les NAO


Merci à tous d'avoir suivi ce direct après 7h15 de négociations.

 

 

 

 

 

21h15 : FIN DE LA REUNION

 

 

Michel Enguelz pour FO : Nous prenons acte de vos propositions. Nous retrouvons finalement un certain nombre de nos revendications, mais compte tenu de la proposition d'augmentation des salaires, nous nous devons de consulter nos délégués avant de vous donner une réponse.
 

Mme Chavigny précise que la Direction fera une proposition de supplément d'intéressement dans le même ordre que celui qui a été distribué l'année dernière

 

 

 

 

Réponse de la DRH : Oui, ce sont les produits alimentaires, PLS compris. Hors PFT.


Michel Enguelz pour FO : Demande de précision sur la majoration de la remise sur les produits MDD sur les PGC. Les PLS font-ils partie des PGC ?



AUTRES NEGOCIATIONS EN COURS : Santé/Qualité de vie au travail, Conditions de travail Caisses, Classifications, Handicap, Contrat de Génération, Droit syndical.


> Ouverture de négociation en 2017 sur les thèmes de l'intéressement collectif et du télétravail pour la DEHF.


21H04 :
PRIME SENIORS : 
augmentation des primes Senior de passage à temps partiel de 2% au 1er Juillet.


21H01 : 

AUGMENTATION DES SALAIRES : 

+ 0,5 % d'augmentation de la grille des salaires et 0,5% d'augmentation du plafond de complément de prime de vacances.

 

REMISE SUR ACHAT : La Direction propose d'augmenter la remise sur achats de 5% supplémentaires sur les produits MDD Carrefour du PGC, en plus des 10% habituels.


21H : 
 

PARKING : La  Direction s'engage à rechercher paritairement des solutions adaptées à chaque contexte local pour les magasins concernés. 

A défaut d'accord, la Direction propose de prendre en charge ces frais à hauteur de 50% de l'abonnement transport public local.

 

 

COTISATION RETRAITE POUR LES SENIORS : sera repris dans l'accord de façon claire.

De plus, la Direction propose de recenser l'ensemble des mesures seniors existantes dans les différents accords afin d'en faire un document de communication destiné aux salariés

 

PERMANENCE ENCADREMENT

Attribution d'une prime forfaitaire de 70€ brut mensuel au delà de 4 journées de permanence les mois de 4 semaines, et au delà de 5 permanences les mois de 5 semaines.

 

> En même temps que le test sur l'assistant commercial dans les magasins, mise en place d'un test sur la réduction de l'amplitude journalière.
 

> ECHELON C NIVEAU II

Réduire l'ancienneté à 20 ans, mise en oeuvre au 1er septembre. 

Cette mesure concerne 2200 personnes.
 

> Création d'un échelon C pour les métiers de niveau III, hors techniciens de fabrication et les vendeurs produits et services, dans le mois suivant la date anniversaire de leurs 25 ans d'ancienneté dans le groupe. 

Cette mesure concernera 3 200 personnes.
 

> Ouvrir la discussion sur les métiers de la Sécurité au cours des réunions de négociation sur les classifications.

 

3ème propositions

20H45 : La négociation va reprendre.

Nouvelle pause.

19H00 : Michel Enguelz pour FO : Je suis déçu. Pour le 50ème anniversaire des négociations FO/Carrefour, vous nous proposez 0,4%...


Il reste encore un certain nombre de revendications qui n'ont pas reçu de réponse de votre part : L'amplitude journalière, l'impact des arrêts maladie sur les primes de vacances et de fin d'année, le coût des parking pour certains salariés. Pourtant, nous avons bien pris le soin d'argumenter et de vous donner les détails cette année. Nos collègues ne sont pas responsables de la situation des parkings, et on ne peut pas leur demander de financer cela.

Pour les Seniors, notre demande de 3 années a reçu un écho, c'est une bonne chose, par contre l'augmentation de la prime de passage à temps partiel n'a pas été entendue.

L'échelon C : on ne comprend pas votre proposition de réduire à 22 ans au lieu de 25 ans, et vous ne tenez pas compte de notre demande à 20 ans.


Le numérique : vous êtes capables de négocier des avantages pour certaines collectivités qui viennent faire des achats, vous pourriez faire mieux que 10% pour les salariés, et également pour l'ensemble des représentants du personnel qui sont amenés à communiquer largement vers les salariés.

Vous avez oublié notre revendication sur l'égalité H/F, avec la prise en charge des cotisations pour les salariés qui prennent un congé parental d'éducation.

Pour la prise en charge de la cotisation à temps complet pour les retraites, il faudra que cela soit notifié dans l'accord.

Et pour la remise sur achat, nous avions demandé l'augmentation du plafond d'achat par année, et dans certaines régions où l'utilisation du fuel peut être plus importante, certains atteignent régulièrement le plafond.

Et sur toutes ces revendications, nous avons eu peu ou pas de retour de votre part. Nous attendons donc la suite...



18h50 : 

AUGMENTATION DE SALAIRE : Proposition de concentrer l'augmentation sur les salaires, et de ne pas garder la prime digitale. Proposition d'augmentation de la grille à 0,4%.
 
Le talon d'encadrement reste à 0,20%

REUNION DE CONCERTATION ENCADREMENT : un thème sera consacré à des échanges sur l'accompagnement à la mobilité de l'encadrement Carrefour Hypers

CESU : augmentation de la valeur du CESU à 500 € au lieu de 400 €, dans les mêmes conditions.
 
BUDGET TRAVAUX : Allouer un budget supplémentaire de 2 millions d'euros pour les travaux d'amélioration des conditions de travail
 
TRANSITION ACTIVITÉ / RETRAITE : accompagnement de fin de carrière des employés.
 
Porter à 3 ans les dispositions spécifiques des fins de carrière :
 
- la non dégressivité de la prime forfaitaire et des jours forfaitaires seniors dans les 3 ans précédant le départ à la retraite.
- l'utilisation de tous les droits en jours (jours acquis et IDR en jours), dans les 3 années précédant le départ en retraite pour anticiper la cessation d'activité ou réduire le temps de travail.


POUR LES CADRES : Proposition de passer de 6 à 8 jours de repos supplémentaires pouvant être payé majoré à 25% ou placés dans le CET.

FONDS DE SOLIDARITÉ : revalorisation de 330 000 à 350 000 €

18H40 : ECHELON C - NIVEAU II :  proposition de l'échelon C, à tous les niveaux 2B dans le mois suivant la date anniversaire de leur 22 ans d'ancienneté dans le groupe

EMPLOI : La Direction s'engage à ce que le niveau d'effectif soit supérieur à celui constaté en 2016, si l'évolution du CA HT hors carburant constatée en 2017 est supérieure à l'évolution du même CA en 2016.

Formation à l'utilisation des applications smartphone et tablette : La Direction propose de préparer un dispositif de formation présidentielle destinée à former les salariés à l'utilisation du numérique 

 


LA CULTURE DIGITALE : Remise sur achat de 5% à 10% supplémentaires une fois par an, sur l'achat de tablette ou smartphone.

VAE : Afin de valoriser cet effort de formation, la Direction propose d'octroyer une prime de 100 € brut aux salariés qui valident une VAE ou qui obtiennent un CQP à partir de 2017.


Réponse de la DRH : Dans les magasins test, il y aura des accords, et le test sera suivi en magasin par les signataires, mais aussi par la Commission emploi.

Jacqueline Poitou pour FO : Vous n'avez pas entendu notre demande de suivi par les signataires et non par la Commission emploi.

TEST SUR LES ASSISTANTS COMMERCIAUX : Proposition d'un calendrier avec 3 réunions : juin, septembre et décembre.

18h25 : Reprise de la NAO !
Pause jusqu'à 18h15.


17h45 :

Michel Enguelz pour FO : Sur les salaires, si on prend l'inflation moyenne, c'est 0,2%, l'inflation sur 1 an glissant c'est 0,6% et enfin l'inflation promise en 2017, c'est 1%. Vous nous avez fait plusieurs propositions : vous avez apporté diverses propositions, comme la prime multimédia, tout cela reste très flou, et comme le disait ma grand-mère : "Quand c'est flou, y'a un loup".
 
Donc nous attendons votre 2ème proposition.
 

17h40 :
Patrick Michot pour FO : Concernant la diminution de l'amplitude, cela ne couterait rien à l'entreprise, mais permettrait une meilleur qualité de vie au travail. lorsqu'un salarié doit faire garder ses enfants parce qu'il est présent pendant 11H dans son entreprise pour quelque fois 7 heures de travail, il serait beaucoup plus serein s'il avait moins de frais de garde par exemple.

Magalie Marquez pour FO : Vous n'avez pas non plus tenu compte de notre demande d'augmenter la dotation des CE, qui nous permettrait d'apporter plus de services aux salariés.




Nathalie Dumont pour FO : Nous avons revendiqué le remplacement d'un CDI par un CDI, comme le remplacement de tous salariés absents. La situation est de plus en plus difficile en magasin avec les manques d'effectif.

 
Eric De Villaine pour FO : Concernant la prime multimédia, les salariés doivent de plus en plus communiquer avec les contacts RH à partir de leur domicile. Cependant cela ne doit pas se substituer à l'augmentation de salaire, mais bien être un plus.


Christelle Ridez pour FO : les tickets restaurant : Nous demandons que la participation employeur soit partout à hauteur de 60% de la valeur du ticket.



Jacqueline Poitou pour FO : Juste une précision, à Euralille, par exemple, les salariés demandent au minimum la prise en charge des salariés qui commencent très tôt le matin, car il n'y a pas de transports en commun. De toute façon, vous devez financer 50% du coût des transports en commun, donc il peut y avoir des solutions de cet ordre. 

Réponse de la Direction : Nous reviendrons vers vous là-dessus, car la situation est très compliquée, quelquefois faute de places. Par exemple à Lyon Part Dieu, il n'y a que 200 places pour l'ensemble des commerçants de la galerie.

Laurent Costa pour FO : 0,2%, cela fait environ 30 € sur l'année alors que nous perdons environ 150 € d'intéressement. Je vous invite à regarder nos collègues qui paient leur parking dans les hypermarchés. 4 exemples : Euralille : 1,80 € de l'heure ou 160 € par mois. Pour les salariés qui ferment le samedi, négociation d'1 ou 2 tickets offerts... Toulon Mayol, négociation à 35 € par mois au lieu de 40 €. Difficile de se garer ailleurs, pour des problèmes de sécurité.
Lyon Part Dieu : 116 € par mois pour un abonnement, soit 10% de son salaire.

Nice TNL : négo à 30 € par mois pour se garer en souterrain.
De plus, dans ces magasins, la Direction prend en charge les cadres, entièrement, sauf à Toulon Mayol ou les cadres sont prélevés de 50 
 par an.


17h11 : Jacqueline Poitou pour FO : Concernant les accords Seniors, nous vous demandons une revalorisation de la prime de réduction du temps de travail Senior, de 2%. Cette prime est encore faible par rapport à la perte de rémunération des Seniors qui baissent leur contrat de travail. Nous avons demandé aussi que la prime forfaitaire ne soit plus dégressive pendant les 3 dernières années d'activité avant le départ à la retraite, au lieu des 2 années fixées dans l'accord "aménagement des fins de carrière". Et enfin, nous souhaitons une refonte de tous les accords qui traitent des Seniors, car à ce jour, nous en retrouvons dans divers accords, comme le contrat de génération ou l'aménagement de fin de carrière...

Belka Assi pour FO : Nous avons revendiqué la mise en place de nouveaux échelons. Les salariés en magasin n'ont plus aucune perspective d'évolution. Comment envisager de façon positive les nouveaux engagements. Comment rester positif par rapport aux perspectives pour fédérer ou fidéliser les salariés ?

17h05 : Michel Enguelz pour FO : Nous ne souhaitons pas revoir la grille de salaires en fonction des rémunérations variables, comme l'intéressement ou la participation. Cela doit être traité à côté. Nous vous demandons si vous avez traité l'ensemble de vos propositions, car nous avions d'autres points dans nos revendications (CF Vidéos).

16h52 : POUVOIR D'ACHAT


COMPLÉMENT DE PRIME DE VACANCES : 
 
La Direction propose d'assouplir les conditions de présence durant la période de référence pour le calcul du complément de prime de vacances. 
 

La nouvelle période de référence correspondra aux 6 derniers mois, au lieu des 12 derniers mois.

AUGMENTATIONS SALARIALES :
DRH : Nous sommes dans une année de modération, proposition de 0,2% au 1er janvier 2017.


Jacqueline Poitou pour FO : Nous vous avions demandé une mesure sur la prime de vacances et de fin d'année. Que les arrêts de travail suite à une maladie soit neutralisés pour la première année, tout comme cela se fait pour les arrêts de travail suite à un accident de travail ou une maladie professionnelle ?
Réponse de A Bekourian pour la DRH : Nous commençons par une mesure sur le complément de la prime de vacances.

Augmentation des salaires 

Augmentation du plafond du complément de prime de vacances : 0,2%
Augmentation aussi de 0,2% sur le talon pour l'encadrement

16h45 : JOURS ÉVÉNEMENTS FAMILIAUX
Proposition de Modifications :

Décès beau parent, frère ou soeurs : 3 jours ouvrés à la place de 3 jours ouvrables.
Dècès d'un grand-parent du salarié : 2 jours à la place d'1 jour (comme pour les grands-parents du conjoint ou concubin).
Survenance d'un handicap chez un enfant : 2 jours ouvrés à la place de 2 jours ouvrables.
Rajout des définitions de beaux-parents, beau-fils, belle-fille, afin d'éliminer les problèmes d'interprétation.



 

 
16h40 : BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL :
 
ÉQUILIBRE VIE PROFESSIONNELLE ET VIE PRIVÉE
 
Dans le cadre de l'amélioration des conditions de travail, la Direction s'engage à ne mettre en oeuvre qu'un seul niveau d'astreinte sur le service sécurité.



16h27 : Michel Enguelz pour FO : Au bout de de 2h30 de négociation, nous avons vu 3 points, et il serait intéressant de voir si vous avez d'autres propositions, car croyez-nous, nous ne nous contenterons pas de si peu...

16h20 : DEVELOPPER LA CULTURE DIGITALE

Avant d'être un enjeu technologique, le digital est avant tout un enjeu humain qui nécessitera d'être formé et accompagné pour s'adapter aux nouvelles formes de travail
 
Pour prendre ce virage numérique, il est nécessaire d'accompagner nos collaborateurs sur 2 volets : 
 
- sensibiliser à la culture digitale
 
- favoriser l'appropriation des outils digitaux (à usage pro ou perso).

PRIME NUMERIQUE
Afin de sensibiliser l'ensemble de nos collaborateurs au développement numérique, la Direction propose de mettre en place une prime permettant une prise en charge partielle des abonnement téléphone ou internet.


REMISE SUR ACHAT NUMERIQUE :

La Direction propose une remise sur achat supplémentaire de 5% une fois par an pour l'achat spécifique des équipements tablette, smartphone.

La Direction propose de former les salariés à l'utilisation des technologies digitales. 


Laurent Costa pour FO : Vous nous proposez une formation à l'utilisation des technologies, mais c'est déjà en place dans certains magasins, et notamment le mien de Puget.

16h15 : CERTIFICATION CLEA : 
Cette certification atteste de la maîtrise des savoirs de base afin de favoriser l'employabilité et l'accès à la formation des personnes. Elle correspond à un niveau Brevet des collèges ou BEPC.


A l'issue de cette journée, validation du niveau CLEA, ou définition d'un plan de formation individualisé.

Cette certification a été mise en place au niveau de la branche.


VAE (validation des acquis de l'expérience
Carrefour souhaite poursuivre l'expérience des VAE collectives qui permettent de valoriser l'expérience professionnelle de nos équipes.
 
EVOLUTION PROFESSIONNELLE
 
Poursuite du dispositif évolupro

16h : FORMATIONS CQP PRODUITS FRAIS
Après le CQP employé de commerce, boucher, animation de rayon, la Direction souhaite donner une nouvelle impulsion au CQP et propose de mettre en place des CQP "métiers PRODUITS FRAIS".

Pour les salariés en poste, volontaires, CQP : Marée, Charcuterie, Fromage, Fruits et Légumes, Boucherie.

Michel Enguelz pour FO : Nous sommes très favorables au développement du CQP, et d'ailleurs nous sommes porteurs dans la branche. Notre collègue Joelle Noldin est très active sur ce sujet entre autres. La formation est plus que jamais d'actualité. 

Si nous voulons nous améliorer sur ces métiers, il semble normal d'y mettre les moyens mais il y a une perte de confiance des salariés sur ces moyens. Il ne suffit pas de dire "on va faire de la formation", il faut vraiment y mettre les moyens. Nous demandons depuis longtemps de la formation qualifiante, à condition qu'elle soit efficace et cohérente.

 

Eric De Villaine pour FO : Cette proposition a déjà été faite lors de la Commission Formation du mois de Juillet. Est-ce une nouvelle proposition ou un rappel de la Commission Formation ?


Réponse de A. Bekourian pour la DRH Carrefour : Les Commissions Formation peuvent permettre d'anticiper les sujets, et dans le cas de cette proposition, c'est cette fois un engagement de réalisation. Mme Chavigny a d'ailleurs proposé d'engager une équipe de formateurs PFT afin que cela fonctionne mieux, ce qui est une nouveauté dans notre entreprise.

15h00 : DEVELOPPER LA FORMATION MÉTIER : L'employabilité des collaborateurs est un facteur clé de notre développement futur et la formation de l'outil majeur pour renforcer cette employabilité.

La Direction souligne la nécessité de renforcer les formations qualifiantes et certifiantes afin de répondre aux besoins de nos salariés, de nos clients et de notre entreprise.

Carrefour a la volonté de rester une véritable entreprise apprenante en refondant l'Ecole Carrefour et en proposant des parcours de formation réellement adaptés au développement de l'employabilité de nos collaborateurs.
 
 
 



14h45 : PROPOSITIONS DRH Carrefour :

PACTE DE RESPONSABILITE SOCIALE "100% orientés collaborateurs" :

Renforcer l'employabilité : Le monde dans lequel nous vivons est en pleine mutation, y compris dans la grande distribution.
 
Les acteurs économiques doivent se transformer et réinventer leurs orgnanisations.
 
Les entreprises de demain doivent comprendre, anticiper les changements.

Dans ce cadre, la Direction se doit d'accompagner les salariés dont les métiers vont probablement évoluer.

La Direction souhaite organiser paritairement cette réflexion.

Proposition : Assistant Commercial mis en place en 2015 : Mise en place d'un test : 4 magasins seront identifiés : 1 par Bassin.

Possibilité pour les magasins de modifier via accord d'établissement les règles existantes de l'assistant commercial ; suivi du test par la Commission Emploi.

Dans le but de poursuivre cet engagement, en menant via des magasins tests une réflexion plus large sur des solutions innovantes à l'échelle du magasin. 

Cette solution permettrait sur une durée déterminée de déroger aux règles fixées, afin de faciliter la mise en place des assistants commerciaux, par exemple en facilitant la gestion des plannings de ces employés sur 2 activités.


Michel Enguelz pour FO : Nous sommes très porteurs sur le sujet du déploiement de l'assistant commercial. Nous faisons le constat que nous n'avons pas eu un résultat satisfaisant sur ce sujet, pour diverses raisons. Vous proposez de tester un nouveau système puisqu'il est difficile de mettre en place sur l'ensemble. Pourquoi pas tester ? Nous avions mis une clause d'ancienneté, mais pourquoi pas voir autrement. Par contre, il faudra valider la durée du test. Vous proposez de faire suivre les tests par la Commission Emploi. Il existe des Commissions de suivi des accords, et nous souhaitons que ces commissions vivent. Ce déploiement des assistants commerciaux n'a que trop trainé, et nous souhaitons trouver les solutions pour atteindre enfin l'objectif qui a été fixé par l'accord NAO de 2015.
Réponse de la Direction : Marie-Hélène Chavigny reste persuadée que le métier d'assistant commercial est une bonne chose, elle propose de réaliser non seulement 4 tests, mais autant qu'il le faut pour trouver la bonne solution et que ça marche afin de sortir par le haut de ce sujet.
 



14h30 : La DRH :

Depuis plusieurs années, les hypermarchés sont dans une position économique délicate, ce qui nous a amené à devoir faire des négociations difficiles.
 
Néanmoins, il faut qu'on arrive à proposer aux collaborateurs quelque chose de satisfaisant, même si nous allons être dans une situation complexe, peut être encore plus dans les mois qui viennent.
 
Nous allons donc commencer la négociation.

La Direction souhaite poursuivre cet engagement pour 2017


14h20 : Déclaration de Force Ouvrière par Michel Enguelz : "ça fait½ siècle de négociation entre notre syndicat FO et Carrefour. La délégation ici présente souhaite poursuivre ce dialogue social. Nous espérons que l'entreprise aussi va poursuivre sur ce chemin.
Dans le cadre de la réunion d'aujourd'hui, nous rappelons nos deux demandes distinctes salaire et avantages conventionnels, mais aussi le respect des accords, aussi bien ceux signés lors de cette NAO, mais aussi ceux existants.

Cette année, nous aurons la renégociation des accords d'intéressement et de participation, et nous vous avons déjà demandé des suppléments de participation et d'intéressement, et nous espérons que cela se concrétisera.

Nous avons déjà fait parvenir nos revendications, et je ne les relirais pas ici, nous attendons vos premières propositions."






14h00 : Marie-Hélène Chavigny, DRS est accompagnée par les 4 DRH de bassin, et par des membres de son équipe DRS



Eric De Villaine rappelle que cette proposition a déjà été faite lors de la Commission Formation du mois de Juillet. Est une nouvelle proposition ou un rappel de la Com Formation ??la Direction propose une remise sur achat supplémentaire de 5% une fois par an pour l'achat spécifique des équipements tablette, smartphoneJOURS EVENEMENTS FAMILIAUXJacqueline : Nous vous avions demandé une mesure sur la prime de vacances et de fin d'année PAUSE....... Jusqu'à 18h15

Retrouvez le compte-rendu de la Négociation Annuelle Obligatoire chez Carrefour Hypers.

Partager cet article

Repost 0