Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

force-ouvriere.59.jpg

Parmi les grands groupes, seul Auchan n'a pas encore conclu les NAO (négociations annuelles obligatoires). Mais tant chez Carrefour, où il a toutefois fallu une grève, que chez Casino ou Monoprix, le processus a abouti.


parfois, pour les salariés, la grève porte ses fruits. Quinze jours après le mouvement social qui a perturbé l'activité de nombreux magasins le 9 avril, quatre organisations syndicales de chez Carrefour, dont deux très représentatives, FO et la CFDT, ont signé, vendredi dernier, avec la direction des hypermarchés du groupe l'accord sur la négociation annuelle obligatoire (NAO) salariale. Celui-ci prévoit, notamment, une augmentation des salaires de 2 % au 1er mars, une prime exceptionnelle de 200 euros net au 31 juillet et une augmentation de la remise sur achat qui passe de 7 % à 10 % au 1er juillet.


« La direction est satisfaite de la signature de cet accord, qui a remporté l'adhésion des salariés de l'entreprise et du dialogue social ainsi renoué avec ses partenaires sociaux », indique-t-on au siège de Carrefour France. A vrai dire, cette signature ne constitue pas une réelle surprise, car la grève du 9 avril était surtout liée à la stratégie globale du groupe et aux conditions de travail. « Il ne faudrait pas grand-chose pour que cela aboutisse », estimait la veille de l'action Serge Corfa, délégué national CFDT, qui rappelait qu'en 2010 la hausse n'avait été que de 1,5 % et qui reconnaissait que les rabais au personnel, qui incluent désormais l'essence et le mazout étaient « significatifs ».


Globalement, en cette période d'inquiétude sur le niveau de l'inflation, les NAO semblent s'être plutôt bien passées dans la distribution. Chez Casino, l'accord a été signe mi-mars par cinq organisations (la CGC, FO, la CFTC, l'Unsa et le syndicat autonome) avec, pour les employés, selon les cas, des hausses, à partir du 1er avril de 2 %, 2,25 % et 2,5 %, soit une moyenne de 2,25 %, taux également appliqué à l'encadrement.


RÉÉQUILIBRAGE

 

Casino a également fait un effort particulier pour le rééquilibrage des rémunérations entre les hommes et les femmes. Idem chez Monoprix (dont Casino possède 50 % ), où l'accord a été approuvé dès le 3 mars par la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC et FO, pour une augmentation générale de 2,5 % pour les employés et de 2,3 % pour les agents de maîtrise et pour les cadres.


Parmi les grands groupes intégrés de distribution, seul Auchan n'a pas encore conclu. Conformément à la tradition, les syndicats ont présenté leurs revendications, puis la direction à fait ses propositions le 8 avril avec un délai de réponse au 15 mai. Auchan ne propose que 0,4 % au 1er mai et 0,5 % au 1er septembre. Mais ses salariés bénéficient d'une participation en hausse de 8,25 % et d'un intéressement qui augmente de 10,78 %, sans compter les actions maison Valauchan, dont la valeur a pris 9,4 %.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :