Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France Bleu logo

La grande distribution écarte largement les gens pauvres de ses processus d'embauche. C'est le constat d'une enquête menée par l'association ATD Quart Monde, publiée jeudi.

La pauvreté est devenue un critère de discrimination à l'embauche, selonATD Quart Monde. L'association publie jeudi les résultats d'un testingmené dans plusieurs villes de France.

La méthode

1440 CV fictifs ont été envoyés dans des supermarchés et hypermarchés, dans plusieurs villes de France. Avec deux profils : celui d'un candidat sans marqueur de précarité sociale, et celui d'un candidat qui mentionne un passage en CDD dans une entreprise d'insertion sociale, ou un logement en foyer sociale.

Résultats accablants

Partout en France, le constat est le même : à compétences égales, le CV du candidat pauvre est mis en dessous de la pile des recruteurs. Il aura 50% de chances d'obtenir un rendez-vous, contre 80% pour le profil sans marqueur de précarité.

Un livre blanc pour demander une loi

 

Jeudi, ATD Quart Monde remet un livre blanc au président de l'Assemblée nationale et au Défenseur des droits. L'association lance aussi une pétition, et réclame une loi contre la discrimination pour cause de précarité sociale.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :