Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La CGT des magasins Carrefour Market appelle au débrayage samedi prochain.

 appellagrve14mai.doc(cliquez)  

yapyap carrefour market greve

Les grèves, quand y'en a plus, y'en a encore...

Lire le tract national

En grève

Après le succès de la mobilisation du 9 avril dernier dans les hypermarchés, la CGT lance un appel à la mobilisation dans les 500 Carrefour Market du groupe le samedi 14 mai.

La direction de Carrefour devra faire face à une nouvelle journée de mobilisation de ses salariés. Après ceux de ses hypermarchés le 9 avril dernier, c'est au tour du personnel des 500 magasins Carrefour Market appartenant au groupe. L'appel à la grève est lancé par la CGT pour le samedi 14 mai. Des débrayages de deux heures sont prévus dans les magasins. Les clients seront aussi sollicités avec des pétitions.

«Nous souhaitons que les salariés de Carrefour Market bénéficient des mêmes droits que ceux des hypers, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui», explique Laurent Lamaury, délégué syndical national de la CGT. «Nous n'avons pas de tickets resto, nous n'obtenons notre prime de vacances qu'après 6 ans d'ancienneté alors que dans les hypers, il faut moins de temps», précise-t-il.

Mais surtout, la CGT demande à ce que les bases de l'accord salarial négocié à l'échelle du groupe, à savoir la prime exceptionnelle de 200 euros net au 31 juillet, le passage à 10% de la remise sur achats accordée au personnel et le projet de revalorisation de la prime de vacances, s'appliquent au salarié de cette entité. Même si elle les juge encore insuffisantes : «Cet accord n'est pour nous qu'un point de départ. Nous voulons plus, notamment sur les salaires».

Contrairement à FO, majoritaire dans les hypers Carrefour, la CGT n'avait pas signé ce projet d'accord qui prévoit une hausse des salaires de 2%. «Nous réclamons une hausse de 5 à 10% car les 2% ne représentent que la revalorisation à venir du SMIC, le salaire de la plupart des employés ici».

Enfin, la CGT souhaite saisir cette occasion pour dénoncer les conditions de travail des salariés. «La nouvelle méthode du ‘tous commerçants', basée sur la polyactivité des employés, est très mal vécue. Elle implique une surcharge de travail, une pression supplémentaire et une désorganisation des magasins pour la clientèle».

Peser sur les négociations

Majoritaire dans les Carrefour Market, la CGT veut faire monter la tension d'un cran avant les négociations annuelles obligatoires du 18 mai prochain. Le syndicat attend une mobilisation aussi importante que celle du 9 avril même si «certains salariés ont la pression de la direction qui leur dit d'attendre les négociations», note Laurent Lamaury.

D'après le syndicaliste, l'après-négociation sera justement l'occasion de renforcer la pression sur la direction du groupe, d'autant plus que deux autres réunions sont prévues les 31 mai et 9 juin. «Nous allons lancer un appel intersyndical à la grève qui, nous l'espérons, sera suivi», prévient-il.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0