Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Français veulent bien que les autres travaillent le dimanche

Un sondage sur le travail dominical donne des résultats très ambigus.

 

Le travail le dimanche, oui, mais pour les autres ! C’est toute la contradiction du débat sur le repos dominical qui transparaît dans le sondage réalisé par BVA pour I-télé, publié samedi. Ainsi donc, les Français se déclarent à 69 % pour l’ouverture des commerces le dimanche, mais avouent, dans le même temps, et à 56 %, ne pas vouloir travailler eux-mêmes ce jour-là… Sauf, éventuellement, et pour 63 % d’entre eux, en cas de doublement du salaire et d’un repos compensateur. Des dispositions prévues aujourd’hui dans un nombre limité de cas.

Ces résultats n’ont finalement rien de très étonnant. Depuis le début de cette séquence médiatique sur le travail du dimanche, c’est bien la moitié du cerveau «consommateur» qui est sollicitée par les sondeurs. Dès lors qu’il s’agit de passer «de l’autre côté de la caisse», c’est une autre histoire. Les défenseurs du travail le dimanche se trouvent alors étrangement moins nombreux…

On peut également imaginer que les résultats de l’enquête auraient été moins favorables encore au travail le dimanche si l’ordre des questions avait été inversé. En effet, BVA a d’abord demandé aux Français s’ils étaient pour l’ouverture des commerces le dimanche, question à laquelle ils ont répondu massivement «oui». Difficile, ensuite, de faire preuve d’incohérence, en avouant, à la deuxième question, qu’eux-mêmes n’ont pas envie de sacrifier ce jour-là. Et pourtant, ils l’ont fait, à 56 %. C’est en réalité la troisième question qui fait office de «rattrapage» pour la personne interrogée, qui vient de subir une véritable contradiction dans son positionnement. «D’accord», mais avec salaire double et un repos compensateur, semble finalement concéder l’interviewé.

On peut enfin supputer que le taux de réponses en faveur du travail dominical aurait été dramatiquement faible si la question posée correspondait à la réalité vécue par les salariés du dimanche : à savoir «Etes-vous d’accord pour travailler l’ensemble du week-end ?» Car oui, le travail du dimanche n’existe pas en France : pour des questions internes d’organisation des grandes chaînes, la quasi-totalité des salariés qui bossent le dimanche le font également… le samedi.

 

source:liberation.fr

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :