Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Mailly s'insurge contre la remise en cause des 35 heures

 

Le secrétaire général de Force ouvrière Jean-Claude Mailly s'est insurgé mardi contre la "remise en cause" des 35 heures, prônant une révision de la politique d'allègements de cotisations sociales


"Le seul problème, c'est le coût (...). Il faut revoir progressivement le montant des exonérations, sans revoir la durée légale", a déclaré le dirigeant syndical sur BFM Radio.
Le secrétaire général adjoint de l'UMP, Hervé Novelli, adversaire des 35 heures, a récemment affirmé que la France était "l'un des pays européens ayant la politique la plus coûteuse d'allègements de charges pour les bas salaires - de l'ordre de 22 milliards d'euros par an".

Mais "on peut diminuer progressivement le coût des 22 milliards sans remettre en cause" la durée légale du travail fixée à 35 heures hebdomadaires, a dit M. Mailly.
Les exonérations introduites fin 2007 pour encourager les heures supplémentaires sont évaluées à environ 4,4 milliards d'euros par an.

Le leader de FO s'est également dit opposé à un éventuel projet de l'UMP de suppression de la durée légale au profit de négociations syndicats-patronat.
"Il y a quelques règles dans ce que j'appellerai notre République sociale qui doivent s'appliquer partout et à tout le monde de la même manière. La durée légale en fait partie", a-t-il dit. "S'il n'y a plus de durée légale, il n'y a plus de calcul d'heures supplémentaires", a ajouté M. Mailly.
Réagissant à la remise en cause prônée par le député PS de l'Essonne Manuel Valls, il a affirmé que les 35 heures étaient "déjà détricotées", regrettant que le débat soit relancé parce qu'"il faut faire du buzz et se démarquer".

"Les 35 heures ont été accompagnées de modération salariale, de flexibilité, d'annualisation, donc d'une très forte dégradation des conditions de travail (...) Les salariés ont tout payé et maintenant on va leur retirer les 35 heures!", a-t-il dit.
"Si on regarde la durée annuelle du travail, en France elle est de 1.570 heures, en Allemagne 1.432. Alors que l'on arrête de nous bassiner avec des choses idéologiques", a-t-il lancé.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0