Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Le PostLes employés de Carrefour dans les hypermarchés portent sur leur gilet de travail l’inscription « Puis-je vous aider à mieux consommer ? ». On ne doute pas de la capacité de Carrefour à orienter ses clients dans leurs achats. Par contre, si on leur pose la question de savoir « Qui est Carrefour ?» alors la réponse serait différente. Car Carrefour, ce mastodonte, premier employeur privé français avec 140 000 collaborateurs et 7ème mondial (475 000 dans le monde), ne véhicule pas une image homogène.  En profonde mutation sur un marché où la tendance est au déclin relatif des hypermarchés (-0,3 point de parts de marché pour Carrefour), le deuxième grand distributeur mondial enregistre un chiffre d’affaires de 101 Mds€ (LSA, édition du 13 janvier 2011) et apparait comme la marque la plus valorisée de France par Interbrand à 13,3 Mds€ dans son Best Retail Brands 2011 (étude de référence des marques Retail les plus valorisées au regard de leurs performances 2010). Sa domination dans l’hexagone est totale avec un réseau de 1401 hypermarchés (sous l’enseigne Carrefour), 2 952 supermarchés (Carrefour Express, Carrefour Market, Champion, GS et GB), 6 373 magasins maxidiscount (ED, Dia et Minipreço), 5 059 magasins de proximité (dont Shopi, Marché Plus, Huit à huit) et autres magasins de gros, Cash & Carry, sites de commerce électronique…

Le second, Auchan, est loin derrière avec 2,8 Mds€ au Best Retail Brands 2011, quand Casino pointe en 10ème position à 490 M€…D’un côté, Carrefour continue d’enregistrer des résultats financiers solides. Edubourse fait état d’une augmentation du chiffre d’affaires de 5,8% entre 2009 et 2010 pour un résultat opérationnel de 9,4% en menant un véritable plan de transformation interne baptisé « En Avant ». Au menu de cette redynamisation du groupe, on peut retenir un programme de réduction des couts de 480 M€ pour 2011, une augmentation des marques propre de 12%, un déploiement du nouveau concept d’hypermarchés Carrefour Planet, une réorganisation par spécialité de l’approvisionnement, une unification des systèmes d’information…Le nouveau concept Carrefour City a progresse de 28% quand les marchés financiers attendaient 12%. Le 17 mai 2011 Carrefour était en tête du CAC40 en enregistrant la plus forte hausse de l’indice.
Mais certains s’étonnent que 100% de la direction de Carrefour a été modifiée depuis l’arrivée de Lars Olofsson à la tête du groupe en novembre 2008. Ces problèmes de gouvernance depuis moins de 3 ans se sont fortement accentués récemment avec le limogeage du Directeur Exécutif France James McCann le 5 mai 2011, soit moins d’un an après sa venue du leader britannique de la grande distribution Tesco et 2 mois seulement après que Vincent Trius (Directeur Exécutif Europe pendant 14 mois) ait été poussé vers la sortie. Est-ce que ça irait mal chez Carrefour ? On peut le penser lorsque la presse fait état des conflits sociaux importants (grèves à répétition, procès), lorsque les analystes affichent leur scepticisme sur le projet de cotation de Carrefour Property (pôle immobilier) et l’indépendance planifiée de la filiale Maxidiscount Dia (régulièrement reportée), lorsque l’on sait que la dette nette est de 8 milliards et que le groupe Arnault et Colony Capital (actionnaires de référence détenant 20% des droits de vote) exercent une forte pression.
Les clients de Carrefour savent aussi que certains produits alimentaires proviennent de Chine (LSA, 13 avril 2011), alors qu’en France les agriculteurs peinent à survivre.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0