Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Six semaines de travail gratuit pour Leclerc et payées par Pôle Emploi. C'est ce que dénonce la CGT. Leclerc détournerait ainsi les aides à la formation pour un poste qui nécessite seulement quelques heures d'entraînement.

@ AFP 

Quand Leclerc emploie des chômeurs... aux frais de Pôle emploi. La CGT reproche à Pôle Emploi de payer 6 semaines de formation aux chômeurs pour devenir préparateurs de commande chez Leclerc Drive à Auxerre. Le poste ne nécessite que quelques heures de formation. Le reste du temps, les chômeurs « en formation » travaillent et c’est Pôle Emploi qui paie.

Sur le site Rue89, un demandeur d’emploi témoigne : « En un quart d’heure tout est expliqué, je prépare quelques commandes avec elle. Une heure plus tard, muni de ma « scannette », je prépare déjà seul mes commandes ».

 

Deux euros versés à Leclerc pour chaque heure de formation

 

Six semaines de travail gratuit pour Leclerc donc et des travailleurs à temps plein qui ne perçoivent parfois pas plus que le RSA soit 492,20 euros par mois. Une employée de Pôle Emploi refuse d’orienter les demandeurs d’emploi vers ces offres : « Qu’on n’attende pas six semaines de formation pour un poste de préparateur de commande. Il n’y a pas besoin de ça. Sachant que les gens ne sont pas payés : celui qui est au RSA qui gagne 493 euros, il gagne 493 euros en travaillant à temps plein pendant 6 semaines. Normalement la période d’essai est payée. En fin de compte, l’entreprise se fait de l’argent sur le dos des chômeurs ».

En plus d’indemniser les chômeurs, Pôle Emploi verse aussi 2 euros à Leclerc pour chaque heure de formation des salariés embauchés à l'issue de leur « formation »… soit 6 720 euros en septembre, pour l’embauche de 16 personnes sur 25

 
Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :