Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’audience de septembre dernier avait été reportée.

Le printemps social est décidément agité du côté du Carrefour de Balaruc. Après la journée nationale d’action et de grève du 9 avril dernier, qui a débouché sur la réouverture des négociations annuelles obligatoires sur les salaires, voilà que le conseil des prud’hommes de Sète examinera lundi prochain, à 14 h, le litige opposant la direction à 35 salariés, emmenés par FO, plus une quinzaine d’autres de Carrefour-Market.

En jeu : le paiement du forfait pause. La direction, qui l’a fixé à 5 % de la rémunération brute, l’a en effet retranché du SMIC horaire. Or, selon la Cour de cassation, qui a déjà rendu plusieurs arrêts en ce sens, le SMIC ne peut être amputé. Le forfait pause doit y être ajouté car il n’est pas intégré dans le temps de travail. Les salariés vont tenter d’obtenir le rattrapage de cinq ans de salaires.

Tag(s) : #REVUE DE PRESSE

Partager cet article

Repost 0